Focus sur une icône : la Ferrari 250 GTO

Ferrari 250 GTO
Date

Un design exemplaire, une beauté incomparable, des performances légendaires… C’est la Ferrari 250 GTO. Présenté officiellement en février 1962, ce chef-d’œuvre d’Enzo Ferrari a fêté ses 60 ans cette année. Celle qui incarne la quintessence de la maison déchaînait les foules à l’époque de sa sortie et continue de le faire lors des ventes aux enchères. Une vraie légende sur laquelle il est bon de s’arrêter. 

Ferrari 250 GTO : retour sur sa conception 

L’histoire de la Ferrari 250 GTO est liée à celle des 24 heures du Mans. En effet, ce petit bijou d’Enzo Ferrari a été développé à la base pour concourir dans les courses GT du groupe 3 et ainsi remplacer la Ferrari 250 GT SWB. C’est l’ingénieur Giotto Bizzarrini qui se voit d’abord confier son développement. Avant d’être remercié, il eut le temps de concevoir deux prototypes : la Ferrari 250 GT le Mans Berlinetta Sperimentale et “il mostro”, nommé de cette façon à cause de son allure disgracieuse. 

C’est Mauro Forghieri qui prendra le relai avec le carrossier Sergio Scaglietti pour donner les formes définitives de la Ferrari 250 GT. Elle comporte une structure tubulaire en acier, soudée à la main, des freins à disque, des roues à rayons Borrani. Mais, ce qui distingue avant tout ce bolide, c’est l’aérodynamisme de sa carrosserie en aluminium. Le but était d’améliorer avant tout la vitesse de pointe et la stabilité de cette voiture légendaire. 4,32 mètres de long, 1,60 mètre de large et 1,21 mètre de haut : ce sont les mensurations définitives de la Ferrari 250 GTO, reconnaissable par son absence de pare-chocs, son long nez bas, son capot surbaissé et son allure sportive et compétitive. Grâce à cette conception aérodynamique, la Ferrari 250 GTO se distingue de tous les autres modèles du constructeur automobile.

Ferrari 250 GTO compétition

Une voiture conçue pour la piste 

Dès la conception du prototype, il était clair que la Ferrari 250 GTO était destinée à parcourir les pistes. 24 heures du Mans, 3 heures de Daytona, 12 heures de Sebring… Ce véhicule de course s’adonne très tôt à la compétition. En 1962, 1963 et 1964, Ferrari remporte le Championnat du Monde des Marques grâce à ce petit bijou. En 1963 et 1964, c’est le Tour de France Automobile qui ne résiste pas au talent de la Ferrari 250 GTO. Et ce petit chef-d’œuvre n’est pas présent uniquement au sein de la Scuderia Ferrari. On le retrouve également dans de nombreuses écuries privées où il remporte la Targa Florio, les 6 heures de Dakar, les 9 heures de Kyalami, les 2 000 kilomètres de Daytona, et bien d’autres. Une vraie compétitrice ! Mais, la belle sera retirée en 1965 du programme course de Ferrari. Elle continuera à arpenter les courses d’endurance dans les écuries privées, pour disparaître totalement du paysage des rallyes et autres compétitions automobiles en 1968. 

La Ferrari 250 GTO : une voiture de course ultra rare 

À l’époque de sa conception, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) exigeait qu’au moins 100 exemplaires “dits de route” soient conçus pour qu’une voiture puisse être homologuée en course. La Ferrari 250 GTO n’avait été produite qu’en 36 exemplaires, dont 3 Ferrari 250 GTO 64’. Mais, ce petit chef-d’œuvre signé Enzo Ferrari n’avait pas besoin d’une véritable homologation puisqu’il était présenté comme une prolongation de la Ferrari 250 GT Berlinetta SWB. 

Produite à Maranello, une petite commune de la province de Modène en Italie, cette bête de course était proposée à 18 000 dollars aux États-Unis, et seuls des acheteurs approuvés par Enzo Ferrari pouvaient devenir les heureux propriétaires. À la fin des années 70, cette voiture de compétition devient l’icône de la maison Ferrari, et aujourd’hui sa côte culmine à quelques millions d’euros ! Les passionnés se l’arrachent lors de ventes aux enchères où elle explose les records de prix de vente. Équipée d’un V12 3.0, développant 300 ch pour une vitesse de pointe de 283 km/h, la Ferrari 250 GTO fut adjugée pour 40 millions d’euros lors d’une vente aux enchères. Un exemplaire aurait même été vendu à un riche PDG pour la modique somme de 70 millions d’euros, faisant ainsi de cette icône la voiture la plus chère au monde

Garage aménagé pour Ferrari

Une voiture d’exception à mettre en valeur

Vous possédez une Ferrari 250 GTO ou d’autres véhicules de la maison Ferrari ? De tels bolides méritent un véritable écrin pour être mis en valeur. Innova-Box est justement le spécialiste de la transformation d’un simple garage en un show-room d’exception. Nous imaginons des aménagements de garage pour voiture de luxe avec des possibilités en termes de personnalisation et de création assez extraordinaires. Certainement la solution parfaite pour une Ferrai aussi incroyable !

Construite au début des années 1960, la Ferrari 250 GTO est aujourd’hui considérée comme la quintessence de la maison Ferrari et l’une des voitures de sport les plus célèbres de tous les temps. Vous êtes l’heureux propriétaire de ce modèle emblématique ? Offrez-lui un espace à la hauteur de son prestige grâce à l’expertise d’Innova-Box.

Plus d'
articles

Français